Bloc : Préparer-Bolivie

Esprit du voyage

Un voyage fondé sur le respect des populations locales qui vous accueillent comme des amis

Ce voyage se veut avant tout invitation à une rencontre ancrée dans la réalité quotidienne, à l’échange, à la découverte de l’autre… et de soi, au-delà des clichés. Cette immersion dans une autre culture, d’autres modes de vie, le temps passé ensemble permet de mieux ressentir les différentes facettes d’un pays multiculturel, de son histoire, de ses paysages, de ses usages. Pour vivre pleinement un tel séjour, les voyageurs doivent donc adhérer sans réserve à la philosophie de Culture Contact qui a pour base respect, attention et tolérance, en toute convivialité.

Tout a été mis en œuvre — nombre restreint des groupes, guide bilingue, rythme et activités — pour que le voyageur puisse s’imprégner des lieux visités et partager des moments de vie avec les gens du pays. Chaque rencontre est unique et directement liée aux personnes en présence et à leur envie de partager ; la réussite du voyage implique donc une démarche personnelle fondée sur une saine curiosité et une ouverture envers ses hôtes.

C’est à cette condition que chaque voyageur pourra découvrir en profondeur, avec des yeux de Bolivien, la culture vivante ainsi que le patrimoine historique et naturel des lieux visités.

Informations pratiques

Décalage horaire :

  • 5/6 heures

Conditions d’entrée et de sortie du territoire :

  • pas de visa nécessaire
  • passeport valable 6 mois après la date de sortie

Santé :

Au niveau des zones parcourues :

  • Vaccination contre la fièvre jaune obligatoire (depuis février 2017)
  • Paludisme zone

Consulter un centre médical de Conseils aux Voyageurs avant le départ

Argent :

  • Monnaie : le boliviano (1 euro vaut environ 9 bolivianos)
  • Euro changeable dans de nombreuses banques

Vêtements :

Prévoir des vêtements chauds pour les soirées en altitude (2 800 à 4 100 m) et des vêtements très légers et couvrants pour l’Amazonie.

Électricité :

Le courant marche en 220 V, et souvent avec des fiches plates. Un adaptateur est donc souvent nécessaire.

Fiche pays : petite esquisse de la Bolivie

Géographie

Cet État d’Amérique du Sud, limité par le Pérou, le Brésil, le Paraguay, le Chili et le Paraguay, présente une diversité géographique et climatique qui peut se décomposer en trois zones distinctes :

  • l’Altiplano, zone située à 4 000 mètres d’altitude à l’ouest du pays
  • la zone orientale avec des eaux qui se déversent dans le bassin amazonien
  • une zone de transition avec Cochabamba, Yungas et Chapare

Repères

  • Population : 10 800 882 habitants (évaluation 2015)
  • Capitale : La Paz
  • Superficie : 1 098 580 km2
  • Densité : 9,9 hab/km2
  • Espérance de vie : 68 ans
  • PIB : 94rang sur 196
  • Langue : espagnol – quechua – aymara et 34 autres langues indigènes
  • Religion : catholique
  • Population : 55 % d’Amérindiens, 30 % de métis, 15 % de blancs

Climat

Les différences climatiques varient évidemment en fonction de l’altitude. D’une manière générale, la saison des pluies s’étale de novembre à mars. En altitude, les écarts de température entre le jour et la nuit peuvent être très élevés surtout en saison sèche.

Histoire

  • – 5000 : premiers établissements humains sur l’Altiplano
  • – 600 à + 1200 : civilisation de Tiahuanaco qui connaît son apogée entre 600 et 1000
  • 1300 – 1532 : développement de l’Empire inca
  • 1538 : les Espagnols s’installent dans la région, ensuite rattachée à la Vice-Royauté du Pérou
  • 1545 : découverte des mines d’argent de Potosi
  • 1781 : révolte indigène. Siège de La Paz par Tupac Katavi
  • 1810 – 1824 : guérilla contre les troupes espagnoles
  • 1825 : naissance de la Bolivie, par fidélité à Simon Bolivar
  • 1879 – 1883 : guerre du Pacifique contre la Chili. La Bolivie perd son accès à la mer
  • 1901 : guerre de l’Accre avec le Brésil, la Bolivie perd une grande partie de son territoire amazonien
  • 1932 – 1935 : guerre du Chaco, la Bolivie perd de 200 000 km² au profit du Paraguay
  • 1952 : révolution ouvrière et paysanne
  • 1967 : mort d’Ernesto « Che » Guevara
  • 1971 : libération de Régis Debray, compagnon de route de « Che »
  • 1980 : deuxième coup d’État mené par le général Meza
  • 1985 : Paz Estensoro, leader historique de la révolution de 1952, revient au pouvoir
  • 2003 : Evo Morales prend la tête d’une révolte contre le président libéral Gonzalo Sanchez de Lozada, qui la réprime dans le sang
  • 2005 : Evo Morales est élu président de la république dès le premier tour avec 54 % des voix
  • 2009 : (janvier) nouvelle constitution
  • 2009 : (décembre) Evo Morales est réélu triomphalement avec 63 % des voix
  • 2011 : conflit du TIPNIS en Amazonie contre la construction d’une route Bolivie/Brésil puis abandon du projet par Evo Morales
  • 2012 : reprise du projet par Evo Morales sous couvert de développement
  • 2014 : réélection d’Evo Morales avec 61 % des voix
  • 2016 : (référendum de février) le non l’emporte contre la réforme de la Constitution visant à permettre au Président Evo Morales de briguer un 4e mandat en 2019

Réunion préparatoire

Un mois avant le départ, nous proposons à tous les voyageurs d’un même groupe une réunion de préparation au départ.

Il s’agit d’une réunion téléphonique, gratuite, à laquelle les différentes personnes participent grâce à un code transmis au préalable.

Cette réunion se déroule en deux temps, un temps d’information suivi d’un temps d’échange où les voyageurs peuvent poser leur questions et interagir entre eux. C’est une première prise de contact entre les membres du groupe et cela permet d’assurer une information homogène et complète.

Projets solidaires en Bolivie

2011/2012 : quatre demandes de financement pour un montant total de 1 700 €

Les projets collectifs de quatre communautés recevant les groupes de Culture Contact ont été validés :

  • installation d’électrique pour une association d’artisanes (Amazonie)
  • aménagement de pirogue (Amazonie)
  • achat de ruches et matériel d’extraction du miel d’abeilles melipona (Santa Cruz)
  • aménagement de logements (Altiplano)

2013/2016 : achat d’un moteur de pirogue pour 3 600 €

Les inondations dues aux crues exceptionnelles du fleuve Quiquibey en 2014 et 2015 ont fait des ravages dans la communauté qui accueille les voyageurs de Culture Contact. Plus de la moitié des habitations ont été emportées par les eaux, ainsi que le bateau de la communauté. Les champs ont tous été dévastés. Dans ces conditions dramatiques, les habitants ont exprimé comme leur besoin le plus pressant celui de récupérer un moteur hors-bord afin de pouvoir se déplacer et avancer dans la reconstruction de leur communauté et de leurs activités. Les habitants de la communauté se sont engagés à fabriquer eux-mêmes leur bateau selon leurs méthodes traditionnelles. Le temps de travail est estimé à un mois. Les Mosetenes disposent des techniques suffisantes pour garantir un excellent travail. De plus, la qualité du bois auquel ils ont accès en tant que peuple indigène vivant sur leur territoire est exceptionnelle. Culture Contact a décidé la dotation du moteur de ce bateau : 3 600 euros.